micaela-schaeferQue penser du Festival de Cannes, où chaque jour l’argent, le luxe, la décadence sont exhibés devant un peuple de France qui doit subir les sacrifices dus à la crise économique ? Quand les Français n’ont plus de quoi s’acheter de viande, est-ce éthique de leur mettre sous le nez pendant deux semaines le champagne et les robes de couturiers des festivalières ?

Étant donné le contexte politique et économique, les vedettes des tapis rouges n’auraient-elles pas pu s’imposer également une petite cure d’austérité ?

Ou bien, au contraire, ce genre d’évènements permettent-ils aux gens de s’évader de leur quotidien, de rêver un peu en voyant tout ce glamour et ces paillettes ?

L’accumulation de richesses, de signes extérieurs de luxe apporte-t-elle une part de magie ou bien est-elle simplement indécente ?