Depuis lundi la rumeur enfle. Valérie Pécresse n’avait déjà pas évité la question lundi lors du Talk Orange-Le Figaro durant lequel elle avait répondu, à la question de savoir si Bayrou était pressenti comme premier ministre en cas de deuxième mandat du président sortant :

« Ah tout est possible ! Cela dépendra des accords de second tour.

Ce que je remarque, c’est que ses thématiques sont celles qui sont les nôtres, que ce soit sur l’éducation, la dette, la formation des chômeurs ou sur l’Europe, je crois qu’il y a vraiment de grandes similitudes. »

Aujourd’hui, le Canard Enchaîné surenchérit en dévoilant les propos d’Edouard Balladur. Pour lui, François Bayrou comme premier ministre est la seule chance pour Nicolas Sarkozy d’être réélu :

« C’est une erreur de laisser entendre que Juppé peut devenir Premier ministre.

Il n’apporte pas une voix à Sarkozy. Entre les deux tours, il faut clairement laisser entendre aux électeurs centristes que Bayrou ira à Matignon.

C’est notre seule chance de gagner. »

Nicolas Sarkozy lui-même a, d’ailleurs, annoncé son désir de conquérir l’électorat du Modem pour le second tour :

« Ne vous inquiétez pas, a dit Sarko la semaine dernière à ses troupes, la montée de Mélenchon va obliger Hollande à courir derrière lui. Plus Mélenchon sera fort au premier tour, moins Hollande le sera au second tour.

Effrayé par la gauche, l’électorat de Bayrou viendra vers moi en masse. »

La roue aurait-elle tourné pour le candidat du Modem ?