amazon-183750_640_WikiImagesLes internautes hésitent  à  soutenir Amazon en continuant d’acheter des produits en ligne sur le site.
New York Times a réellement taillé en pièce le site de vente ligne concernant les révélations sur des conditions de travail des cadres d’Amazon qui a créé une vague de polémique.

Le 17 août, un ex-employé de du groupe a décrit que les toilettes étaient une extension du bureau et que la salle de réunion était utilisée pour faire ses besoins
Jeff Bezos, le directeur d’Amazon avait adressé à ses employés un mémo expliquant que son entreprise n’était pas comme ce que l’enquête des deux journalistes américains l’avait décrite. Des employés d’Amazon ont également déclaré n’avoir pas eu connaissance de tels problèmes, alors que Nick Ciabotariu, responsable du développement de l’infrastructure a écrit sur Linkedin, une tribune réfutant les publications de New York Times.
Mais est-ce suffisant pour persuader les nombreux consommateurs d’Amazon qui estiment que ces révélations sont les gouttes d’eau qui ont fait déborder le vase?
Stuart Heritage a déclaré dans le Guardian qu’il boycotte Amazon: «Pour moi, c’est la fin. Une entreprise qui ne respecte pas ses propres employés ne mérite pas mon argent. Et je suis persuadé que je ne suis pas le seul dans ce cas, étant donné la vitesse inhabituelle avec laquelle Jeff Bezos a réagi à l’article. […] Bien sûr, je suis sûr que je vais replonger de temps en temps –parce que j’adore les paquets– mais j’ai le sentiment de tirer un trait sur tout ça. Je dois réfléchir un long moment avant de racheter quelque chose sur Amazon.»
“Une entreprise qui ne respecte pas ses propres employés ne mérite pas mon argent”

Jefferson Graham a tenu des propos similaires sur le site USA Today:
«Puis-je encore soutenir Amazon?»

«Vous savez quoi? Après la lecture de cet article, je peux attendre. Peu importe si la nouvelle lentille pour mon appareil photo met deux ou trois jours, voire une semaine à arriver. Je veux que l’entreprise à laquelle je fais face traite les êtres humains qui y travaillent avec respect, et ne leur impose pas un climat de peur.»

crédit photo: WikiImages