Le président de la République a choisi d’envoyer son ministre des Affaires Etrangères pour ferrailler contre François Hollande jeudi soir sur France 2. Une preuve de l’ascendant pris par le maire de Bordeaux auprès de Nicolas Sarkozy, qui a conscience que son sérieux et sa pondération rassurent plus que son activisme.

Alain Juppé va tenter de faire dérailler le wagon Hollande, qui semble enfin lancé depuis le discours du Bourget malgré un début de campagne plus que poussif. Le candidat socialiste tentera pour sa part de faire bonne figure en face de l’une des personnalités les plus respectées à droite.

Alain Juppé serait-il finalement un meilleur candidat pour l’UMP qu’un Nicolas Sarkozy affaibli ? Le maire de Bordeaux n’est-il pas au contraire le sniper idéal pour attaquer François Hollande et le PS sur leur crédibilité ?