Alors que Facebook vient de dépasser le nombre des 900 millions d’utilisateurs, une visibilité qui a d’ailleurs permis au groupe de réaliser 1 milliards de chiffre d’affaires au premier trimestre 2012, il semblerait que de nombreux profils soient faux.

Selon CNN, 5% des profils Facebook existant sont des « fakes ». Une proportion non négligeable, qui se chiffre donc à 45 millions de profils bidons.

Dépenser de l’argent en communiquant auprès de profils bidons, Facebook est-il vraiment un bon investissement pour les publicitaires ?