Jérôme Lavrilleux, le directeur de cabinet de Jean-François Copé est désormais équipé de quatre téléviseurs dans son bureau. Sa mission, regarder des programmes en continu, et notamment les chaines d’informations.

But de la manœuvre : guetter le moindre faux pas de l’adversaire. Grâce à cette technique Jérôme Lavrilleux s’est rendu-compte que l’adresse web du slogan de François Hollande n’était pas encore déposé (en vue d’un détournement dont les jeunes militants du parti sont friands ?).

La seule mission de cet homme est donc de garder les yeux rivés sur des écrans plats jusqu’à friser la crise d’épilepsie. Pour le coup, l’UMP n’en fait-elle pas un peu trop ?