Via un communiqué de son directeur Ian King, le groupe britannique BAE Systems a annoncé son intention de supprimer 3000 emplois en Grande-Bretagne.

Pour tenter de justifier cette importante baisse d’effectif, le groupe, géant de la défense, évoque notamment les répercussions de la baisse du budget de la défense de l’Europe sur la production de son avion de combat Eurofighter. BAE Systems, qui emploie 39.000 personnes,  doit aussi  faire face à la révision à la baisse de la production de l’avion américain F-35.

Pour Ian King, le groupe “doit maintenir sa compétitivité…Nos clients font face à une pression énorme sur leurs budgets de défense”.

Les sites qui seront les plus touchés par ces suppressions d’emplois  sont Brough, Warton, Preston et Samlesbury.