Le JT de TF1 traverse une terrible crise d’audience. Jeudi, la société des journalistes de la chaîne a réuni la rédaction pour évoquer les réformes nécessaires pour stopper cette hémorragie. Plusieurs changements de fond et de forme sont évoqués : changement de ligne éditoriale, diffusion de moins de sujets mais traités de manière plus fouillé et pédagogique, nouveau décor…

Mais l’une des rumeurs les plus récurrentes fait état d’un changement de présentateur. Laurence Ferrari serait sur un siège éjectable. Plusieurs éléments jouent en sa défaveur :

Tout d’abord l’arrivée de Ferrari en 2008 ne s’est pas faite dans des circonstances favorables. La mise à l’écart maladroite de PPDA a conduit un certain nombre de fidèles, notamment les plus de 50 ans,  à se retrancher sur le journal de France 2. Sans parler de la rumeur dérangeante selon laquelle Nicolas Sarkozy aurait exprimé son impatience de voir Laurence Ferrari remplacer Poivre-d’Arvor.

Enfin le “style Ferrari”, plus frontal, notamment lors des interviews avec les hommes politiques, a pu être interprété comme de l’impertinence illégitime par une partie des téléspectateurs.

Le 20 heures de TF1 doit-il faire sans Laurence Ferrari pour rebondir ?