Auteur d’un livre intitulé « l’argent de l’Etat », le député socialiste de l’Aine René Dosière a déclaré lors de la présentation de son ouvrage que “11.000 euros de denrées alimentaires pénétraient quotidiennement dans le palais de Élysée”. De quoi faire de sacrés bonnes bouffes…

Mais on ne pourra pas reprocher au président Sarkozy, réputé pour se satisfaire d’un sandwich en coup de vent, de vider les cuisines de l’Élysée. Selon René Dosière ce serait plutôt certains “parlementaires” qui s’en mettraient plein la panse.

Reste à savoir si on est pas tout aussi gourmand à gauche. S’il était élu, François Hollande, adepte d’un régime minceur depuis quelques années, amaigrirait-il les dépenses alimentaires de Élysée ?