Jusqu’au bout, et même après, Johnny Hallyday restera le merveilleux pourvoyeur de scoop pour les médias people. Les nombreux rebondissements qui émaillent le feuilleton de son testament, passionnent tout le monde. La vie du chanteur a accompagné la montée en puissance des médias dans notre quotidien durant les dernières décennies. Cependant, tout ne vient pas naturellement, et la presse à sensation navigue adroitement entre des révélations inédites, et de nouveaux rebondissements savamment dosés. Il ne faut pas en dire trop, mais révéler les choses avec parcimonie, ce serait dommage de casser cette véritable poule aux œufs d’or.

Inutile de préciser, que dans les différentes rédactions, la chasse aux scoops est ouverte. Ce sont même des dispositifs particuliers, et des moyens spécifiques qui sont déployés. On retrouve dans cette affaire tragique, une vedette particulièrement médiatique, l’argent, la famille, les sentiments avec la possibilité de faire intervenir des noms prestigieux. A cela vous ajoutez des répercussions multiples, c’est clair, il a au moins de quoi faire un article par jour jusqu’à la fin de l’année.

A condition bien sûr, de bien s’y prendre. C’est-à-dire, de réunir suffisamment de scoops et d’infos et de les distiller avec parcimonie et à bon escient. Attention, il ne faut pas s’emballer, car on risque d’une part, la réaction juridique et une interdiction de diffuser, car les avocats sont toujours prompts à dégainer. Il ne faut pas oublier, que pour eux aussi, cette affaire est une manne, ils sont sollicités par toutes les parties en présence, et elles sont nombreuses. La hantise commune pour les avocats, et la presse people classique, ce sont les infos balancées sur les réseaux sociaux sous le coup de la colère. Dans ce contexte, les conseillers en images, préfèrent que les choses sortent de manière concertée dans les médias.

Il ne faut pas non plus, tomber dans la catégorie des méchants harceleurs, qui seraient néfastes à l’image de marque, toujours un peu limite pour la presse people. N’oublions pas que Johnny Hallyday, a toujours bénéficié d’une bonne image populaire, et salir sa mémoire serait plutôt mal vu.

Enfin, inutile de se fâcher avec l’une ou l’autre des parties, car se serait se priver d’une partie des révélations futures.

On l’a bien compris, on va encore entendre parler du testament de Johnny Hallyday, tout le monde est sur le coup, et même les quotidiens veulent décrocher une interview exclusive, comme celle de Mamie Rock, la grand-mère de Laeticia pour Midi Libre.

Tout ce déploiement, et cette énergie, laissent une nouvelle fois songeurs, sur la hiérarchie de notre information et de nos centres d’intérêt.

Crédit photo : loic4467