La caractéristique du pansexuel, c’est qu’il peut aimer tout le monde. Sa sexualité est donc variable, et sans barrière de genre. La personne est attirée sexuellement ou sentimentalement par d’autres personnes, sans se soucier du sexe ou du genre des individus. C’est pour cela, que l’on a utilisé le terme grec « pan » qui étymologiquement signifie « tout ».

La pansexualité, n’est pas vraiment un terme nouveau, car il apparaît déjà aux alentours de 1917 avec le début de la psychanalyse chère à Sigmund Freud, qui note à l’occasion, « l’instinct sexuel joue la partie primaire dans toute activité humaine, mentale et physique ». Les choses se sont largement tassées après, mais depuis quelque temps des artistes suffisamment médiatiques, ont mis les projecteurs sur cette pratique en la revendiquant, comme un étendard. C’est le cas de la popstar Miley Cyrus, ou Héloïse Letissier alias Christine and The Queens, en passant par Béatrice Martin, chanteuse connue sous le nom de Cœur de Pirate, qui ont publiquement révélé, et revendiqué leur pansexualité.

La pansexualité, correspond en tout premier lieu, un état d’esprit, une certaine ouverture qui privilégie la personnalité de l’individu à son genre ou son sexe. On peut donc considérer, que le pansexuel fait preuve de tolérance et s’intéresse vraiment à la personne. La pansexualité, n’a donc rien à voir avec une quelconque perversion ou maladie. On pourrait même, mettre en avant, que ce qui séduit le pansexuel, c’est avant tout l’âme d’une personne, ce qu’elle dégage. La sexualité passe donc au deuxième plan, et n’est pas le vecteur premier de séduction, et doit s’adapter à la relation.

Il ne faut pas non plus, y voir une sexualité forcément débridée, et comme pour toute autre personne, le pansexuel attache autant d’importance à la notion de fidélité.

Il est évident, que tout ceci arrive dans un contexte où afficher sa différence, et sa singularité, quelle qu’elles soient, apparaissent comme de plus en plus importantes. Comme souvent, on peut se demander, si revendiquer haut et fort une sexualité particulière, et ses différences, font plus avancer les choses, que rester discret et respecter la vie privée de chacun pour mettre en avant nos ressemblances publiques. En attendant, la pansexualité a sa journée, le 23 septembre en même temps que la bisexualité.

Tant qu’on parle d’amour, tout va bien.

Crédit photo : Celebs Journey