syrie_chimiqueDes rumeurs ont circulé depuis un an sur l’utilisation d’armes chimiques en Syrie. Plus de 281 personnes ont trouvé la mort lors de l’attaque au gaz sarin, à la Ghouta le 21 août 2013.

Les photos de la Syrie reçues depuis quelque temps semblent confirmer l’utilisation d’arme chimique dans les zones rebelles. Selon le Quai d’Orsay a recensé près de 14 attaques en chlore depuis le mois d’octobre, des attaques que l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a confirmées dans un rapport envoyé par les experts venus sur le terrain.

Le rapport n’a pas été publié publiquement, mais le représentant de l’OIAC aurait eu droit à un passage : « des agents chimiques toxiques, probablement des agents irritants pour les voies respiratoires, comme le chlore, ont été utilisés de manière systématique dans un certain nombre d’attaques ». De plus, l’utilisation du chlore n’éveille pas de soupçon d’arme chimique puisqu’elle est quasiment présente dans le secteur industriel.