Pour ceux, et ils sont nombreux, pour qui aller chez le dentiste est un véritable enfer, il n’est pas sûr que cette nouvelle expérimentation faite en Chine, vous rassure sur le futur des soins dentaires. Un robot dentiste a pu opérer avec succès pour la première fois sans l’intervention d’un homme pour la pose d’implants dentaires.

Il est clair, qu’au point de vue strictement technique, c’est une belle avancée dans la robotisation de la chirurgie. Cependant, il faut préciser que si la machine a mené à bien l’intégralité de l’intervention sans que l’humain n’ait à intervenir, un véritable dentiste était bien présent pour surveiller et faire le changement de certains accessoires.

L’opération s’est déroulée à Xian dans la province du Shanxi, et a duré deux heures. Au cours de l’intervention, la machine a posé deux implants au patient, avec une précision située entre 0,2 et 0,3 mm. Le robot aurait ainsi travaillé avec plus de précision et de rapidité qu’un humain. Le robot assure aussi des gestes précis avec une absence totale d’hésitation et de tremblements qui limitent également les risques de complications.

C’est le quotidien anglophone hongkongais South China Morning Post (SCMP), qui a révélé cette info et il précise que le personnel avait programmé le robot afin qu’il puisse réaliser l’opération en lui indiquant les mouvements à réaliser. Cependant, pendant l’opération, le robot s’est également révélé capable de faire seul les ajustements nécessaires, en prenant en compte les mouvements de sa patiente à l’aide de ses différents capteurs et caméras.

Derrière cette opération, il n’y a pas que la recherche de plus d’efficacité et de précision, mais elle répond aussi au problème de la pénurie de dentistes qualifiés qui touche la Chine continentale. Selon une enquête épidémiologique, près de 400 millions de patients auraient besoin de nouvelles dents en Chine. Chaque année, un million d’implants y sont posés et les complications sont fréquentes.

L’histoire ne dit pas si le patient a eu mal, et si c’est le cas, comment le faire savoir au robot ? Dans le futur, si votre dentiste était un jour remplacé par un bras robotisé, est ce que celui-ci sera capable de comprendre un « aie » ainsi que le degré des insultes qui s’ensuivent ?

Crédit photo : DocChewbacca